Polyarthrite rhumatoide et symptomes 8dpo

La polyarthrite rhumatoïde est un rhumatisme inflammatoire chronique, c’est à dire une maladie des articulations qui se manifeste par une inflammation persistante.Celle-ci délimite l’articulation et fait la jonction entre les extrémités de deux os recouverts à leur extrémité de cartilage.Cependant, elle apparaît le plus souvent entre 40 et 60 ans, en période périménopausique chez la femme.Au début, elle se manifeste par des douleurs nocturnes, surtout en seconde partie de nuit et des raideurs matinales. Puis, dans 20 à 30 % des cas, l’inflammation provoque la dégradation progressive du cartilage et de l’os des articulations touchées et entraîne leur déformation.En l’absence de traitement et dans ses formes les plus graves, la maladie peut être responsable de handicap au bout d’une dizaine d’années et empêcher d’assurer ses gestes quotidiens et son activité professionnelle.Dans ses formes les plus graves, la maladie touche également d’autres organes : l’œil, le cœur, les poumons, les nerfs ou les vaisseaux.La polyarthrite rhumatoïde est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires avec 200 000 cas estimés en France, soit environ 0,3 % de la population.Les formes précoces survenant avant l’âge de 30 ans sont quatre fois plus fréquentes chez la femme.

Dossier réalisé en collaboration avec Christian Jorgensen, Unité Inserm 844 "Cellules Souches Mésenchymateuses, Environnement Articulaire et Immunothérapies de la Polyarthrite Rhumatoïde".La maladie peut survenir à tous les âges et dans toute population.L’origine exacte de ce dérèglement reste inconnue : il pourrait s’agir d’un agent externe tel qu’un virus ou d’un agent interne.Elle secrète un liquide synovial qui lubrifie l’articulation et la rend mobile.La maladie évolue par poussées inflammatoires de durée et d’intensité variables et gagne progressivement de nouvelles articulations.