Varices camoufler boutons

et sa fréquence ne fait qu’augmenter avec l’âge, même s’il existe des formes chez les personnes plus jeunes.Si nécessaire, il s’appuiera sur un bilan biologique et des clichés radiographiques qui permettront des précisions (existence d’excroissances osseuses, d’un pincement au niveau de l’articulation c’est-à-dire d’une diminution de l’espace entre les os …) Il pourra au besoin demander l’avis d’un rhumatologue voire, à un stade plus avancé, d’un chirurgien orthopédique. Les causes sont complexes, et certaines, encore peu connues, font actuellement l’objet d’investigations : le diabète, l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle …En général, plusieurs articulations sont concernées. On parle d’arthrose généralisée quand trois articulations au moins sont touchées.A ces traitements sont maintenant associés des médicaments plus spécifiques de l’arthrose appelés « anti-arthrosiques».Le médecin traitant demandera d’abord des précisions sur les caractéristiques de la douleur, la sensation de raideur, la gêne dans les activités quotidiennes …Chez certaines personnes, une phase de stabilisation plus ou moins longue peut apparaitre mais l’arthrose évolue inéluctablement.Ainsi, en cas de douleur, on prescrit classiquement des antalgiques ou des anti-inflammatoires (paracétamol ou anti-inflammatoires oraux en traitements courts pour limiter les effets indésirables digestifs, parfois graves).Pour cela, les experts préconisent d’associer traitements médicamenteux et non médicamenteux et d’individualiser le traitement en fonction de chaque malade.Car, au-delà de la douleur, cette maladie par ailleurs bénigne provoque au fil du temps une perte de la liberté de mouvement en limitant progressivement la mobilité des articulations atteintes.