Qui peut soigner les varices

Le sang veineux stagnant dans une veine variqueuse, un caillot sanguin peut se former.Le diagnostic médical est facile, car les varices sont apparentes.Des mesures hygiéniques lors de varices non compliquées peuvent suffire, comme le sport, le fait de surélever les jambes, d’avoir recours à des douches froides en remontant le long des jambes ou de porter des bas de contention.Le sang, pompé par le cœur, est amené aux organes par les artères. Afin de lutter contre la gravité, les veines des jambes sont munies de valvules qui empêchent le sang de refluer vers le bas, à cause de la gravité.La stagnation du sang dans les veines peut entraîner la formation d’un caillot sanguin, lequel peut provoquer la formation de thrombose.Ce dernier peut se détacher, migrer vers les poumons et entraîner une embolie pulmonaire pouvant être fatale.Grâce à la circulation sanguine, tous les organes du corps sont alimentés en oxygène et nutriments essentiels à leurs bons fonctionnements.Ce qui explique le nombre plus élevé de cas de varices chez les femmes par rapport aux hommes.Lire davantage sous causes ci-dessous En règle général, l’apparition des varices n’est pas dangereuse, mais peut entraîner une complication grave : la thrombose veineuse profonde.

Les varices ont des causes génétiques et hormonales.Les varices sont des dilatations pathologiques des veines superficielles (généralement aux jambes), dues à un mauvais fonctionnement des valvules.Lorsque les valvules ne fonctionnent pas bien ou que les veines sont dilatées (sous l’action de la progestérone, lors de la grossesse, par exemple), l’ouverture créée permet au sang de refluer vers le bas dans la section veineuse défectueuse. A long terme, les varices peuvent provoquer des thromboses ou des ulcères.Les femmes sont aussi plus exposées à cause des modifications hormonales vécues lors de la grossesse ou lors de la prise de la pilule, par exemple.Les causes de l’apparition des varices sont variées, elles peuvent être génétique, hormonale (grossesse, prise de la pilule contraceptive), l’âge (perte d’élasticité des parois veineuses, relâchement des valvules), etc.