Obesite hbpm surveillance

Cette dose d'énoxaparine doit être injectée dans une voie veineuse, sans être mélangée ou administrée avec d'autres médicaments.Il peut apparaître une moindre efficacité des HBPM pour les patients de poids supérieur à 100 kg, ou un risque hémorragique accru pour les patients de poids inférieur à 40 kg. Durée de traitement des TVP : le traitement par HBPM doit être relayé rapidement par les anticoagulants oraux, sauf contre-indication.Vous consultez la fiche Lovenox sous la présentation suivante : 10 000 UI/1 m L Solution injectable Boîte de 10 Seringues préremplies avec système de sécurité de 1 m L. Technique de l'injection sous-cutanée La quantité de produit à injecter doit être ajustée en fonction du poids du patient : aussi, le volume éventuellement excédentaire doit être éliminé avant injection.L'injection sous-cutanée de l'énoxaparine doit être réalisée de préférence chez le patient en décubitus, dans le tissu cellulaire sous-cutané de la ceinture abdominale antérolatérale et postérolatérale, alternativement du côté droit et du côté gauche.Technique d'injection intraveineuse (bolus) / Utilisation du flacon multidose de LOVENOX 30 000 UI Anti-Xa/3 ml pour le traitement de l'infarctus du myocarde aigu avec sus-décalage du segment ST Le traitement est initié avec une injection IV en bolus suivie immédiatement par une injection SC.Traitement curatif de l'angor instable/IDM sans onde Q L'énoxaparine est administrée en 2 injections sous-cutanées par jour (espacées de 12 heures), de 100 UI anti-Xa/kg chacune, en association avec l'aspirine (posologies recommandées : 75 à 325 mg par voie orale, après une dose de charge minimale de 160 mg).Afin d'éviter toute trace d'autre produit, et par conséquent leur mélange à l'énoxaparine, la ligne d'injection doit être rincée avec une quantité suffisante de sérum physiologique ou de solution de glucose avant et après injection IV du bolus d'énoxaparine.La posologie des HBPM n'a pas été évaluée en fonction du poids corporel chez les patients d'un poids supérieur à 100 kg ou inférieur à 40 kg.L'aiguille doit être introduite perpendiculairement et non tangentiellement, sur toute sa longueur, dans l'épaisseur d'un pli cutané réalisé entre le pouce et l'index de l'opérateur.L'énoxaparine peut être administrée sans risque avec une solution normale de sérum physiologique (0,9%), ou une solution de glucose à 5%.Le flacon multidose permet ensuite de prélever, en milieu hospitalier : la dose de 30 UI/kg pour injection IV en bolus en cas d'angioplastie coronaire secondaire.Le traitement anticoagulant oral doit donc être débuté le plus tôt possible.