Livre maigrir autrement

Et c'est cette armée immense qu'on appelle la « flore intestinale ».Cela fait une armée de milliers de milliards de micro-organismes qui peuplent votre intestin et qui, nuit et jour, le protègent, le nettoient, et empêchent les bactéries et levures nuisibles de se développer, en occupant la place.Si vous cherchez à perdre du poids sans y parvenir, c'est sans doute qu'il vous manque un ingrédient.Notre système digestif abrite près de 500 espèces de micro-organismes qui participent à la digestion et à l’immunité.Et pour cause, 80 % de vos défenses immunitaires sont assurées par votre flore intestinale[1]. J'aimerais vous présenter le Lactobacillus gasseri, une bactérie probiotique méconnue, mais qui possède pourtant des propriétés très intéressantes. gasseri est éclipsée par sa cousine Lactobacillus casei (ou L.On a longtemps pensé que la flore intestinale assurait essentiellement les défenses immunitaires. Récemment, les scientifiques se sont aperçus que la flore intestinale jouait un rôle dans le contrôle du poids.Flore intestinale et surpoids C'est une révolution qui se prépare dans les traitements de l'obésité et du diabète de type 2.

Trop de spaghettis, de pizzas et de sucres Le problème fondamental de l'alimentation moderne de base est qu'elle détraque la flore intestinale en réduisant sa variété et en favorisant des espèces de bactéries néfastes.La population de chacune des espèces se compte en milliards !Pour vous donner une échelle, ces micro-organismes sont dix fois plus nombreux que les cellules de votre corps, soit 100 trillions – 14 zéros [1].Les chercheurs estiment qu'implanter des bonnes bactéries dans votre intestin pourrait être une clé pour traiter l'obésité.Autrement, votre flore deviendra le refuge d'espèces nuisibles qui déclencheront des constipations, des ballonnements, des diarrhées, des inflammations diverses, des altérations de la peau, l'envie de sucré, le surpoids et l'instabilité d'humeur.