Regime alimentaire hepatite auto immune 101

Les excès de sucres dont vous vous régalez sans en mesurer les effets négatifs, je les transforme en gras. Sachez qu’il est désormais démontré que l’obésité peut réduire l’espérance de vie de 8 ans et vous ôter jusqu’à 19 années de bonne santé, cela du fait du diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires [1].Surpoids, obésité et diabète sont les conséquences directes. L’alcool consommé est rapidement absorbé au niveau de l’estomac et passe dans le sang, ce d’autant plus vite que des aliments à mastiquer n’ont pas été pris préalablement. Logiquement, on ne devrait consommer le vin qu’au milieu ou à la fin du repas. Les 10 % restant sont pris en charge par mes amis les poumons avec l’haleine, et par les reins via les urines.Ils sont aussi impliqués indirectement dans les cancers du sein et de la prostate par l’association alcool-tabac très toxique pour toutes ces zones du corps qui se conjuguent avec de mauvaises habitudes alimentaires.Au-dessus de 3 g, je suis débordé, vous entrez dans le coma. Sachez que je ne peux éliminer que 0,15 g d’alcool à l’heure.Quand moi, le foie, je suis gavé de gras, ce qui vous crée des fatigues importantes, le gras va se stocker au delà, dans les seins chez les femmes, autour des hanches et dans le bassin chez les hommes.Enfin, les travaux les plus récents ont démontré́ une relation directe entre la progression de la fibrose en moi, votre foie, et l’existence d’un diabète, d’un surpoids ou d’une stéatose.N’oubliez pas qu’entre 0,16 g/l et 0,50 g/l (de 1 à 3 unités d’alcool), les automatismes sont diminués et les gestes mal coordonnés. Prendre des habitudes alcooliques parce que vous n’en savez pas la portée, ou parce que vous êtes angoissé, c’est passer de l’euphorie à la déprime et à la dépendance, plus tard aux troubles psychiques par destruction des neurones.Ils sont conservés, stockés comme mauvaises réserves en notre corps.À l’âge adulte, certains d’entre vous ne me ménagent pas.N’oubliez pas que les boissons très sucrées chez les très jeunes – canettes de soda, coca et autres toniques –, consommées régulièrement, sont le premier pas vers les canettes de bière et les cocktails alcoolisés dont on ne peut plus se passer au cours des fêtes, et qui peuvent être très toxiques sur le moment ou à la longue.

Les excès de sucres ne sont pas éliminés par les urines, la respiration, la sueur ou les matières.Les alcools sont en cause dans bien d’autres maladies touchant la zone ORL, avec le palais de saveurs, le pharynx, le larynx, l’estomac et le pancréas…Trop de sucres, d’alcool, de fer, à quoi s’ajoutent des troubles de l’immunité. Cette pathologie est régulièrement observée chez ceux qui peuvent afficher un simple surpoids, et a fortiori chez les personnes obèses.Vous entrez dans le cercle vicieux, de la dépendance aux sucres et assez souvent des alcools forts surtout chez l’homme.Un gramme de sucre apporte 4 calories et donc 2 grammes, 8 calories.