Régime pour perdre 15 kilos en 4 mois

Bien qu’a priori sans danger pour quelqu’un en bonne santé, ne vous privez pas d’un suivi médical, une importante perte de poids peut être une épreuve pour l’organisme.Il était urgent de retrouver un corps qui me corresponde, dans lequel je me sente bien, urgent de cesser d’être aveugle et de mettre le holà à une longue et lente déchéance physique.Je l’ai imaginé de façon intuitive et il correspond à mon mode de vie, il n’est donc sans doute pas une panacée.Si vous vous réfugiez dans la nourriture pour pallier un manque affectif, ce régime ne sera pas non plus suffisant.Je reconnaissais enfin que ça n’allait plus, mais je prenais la situation avec une certaine fatalité.Si je partage mon expérience, c’est que mon entourage a constaté mon fort amaigrissement et m’a demandé, parfois de manière insistante, quel était mon secret.Jusqu’au jour où j’ai ressorti la balance qui ne servait plus et que je suis monté dessus. Je pris conscience que je trimballais, au quotidien, plus de dix kilos en trop !Il fallait réagir : “tu seras maigre pour ton anniversaire”.À s’imaginer portant en permanence un sac à dos de dix kilos, je comprenais mieux ma fatigue.Ça ne se voyait pas trop, la répartition du gras était harmonieuse, et je ne m’étais jamais particulièrement occupé de mon poids.Je ne suis ni médecin, ni nutritionniste, ce régime a bien fonctionné pour moi, rien ne dit qu’il en serait de même pour vous.Ça a commencé par les fameuses “poignées d’amour”, puis un peu de gras sur le ventre et le visage plus rond.À 20 ans, je pesais 63-65 kilos et je paraissais un peu maigrichon, à 35 ans, je pesais 71 kilos.Je décline toute responsabilité si vous suivez mes conseils. Au cas où vous auriez un rapport compulsif à l’alimentation, il serait bon aussi d’avoir recours à un soutien psychologique professionnel.