Regime alimentaire pnns nutrition

» écrite en 2009, je préconisais très souvent de manger des noix d’Amazonie (appelées aussi noix du Brésil) afin d’absorber du sélénium.Entre 20 et 40 de celles-ci ont besoin de sélénium pour fonctionner.Voyons maintenant ce qu’il en est de la noix d’Amazonie et de ses dangers : « […] La noix du Brésil est le champion toute catégorie de l’apport de sélénium.– Cependant les carences en sélénium seraient rares, car il agirait à des doses très faibles.Ainsi, il est impliqué dans la fabrication des hormones thyroïdiennes.Mais le sélénium intervient dans d’autres processus.Mais d’abord voyons (ou rappelons) ce qu’il en est des besoins en sélénium : – « C’est un élément indispensable à la fabrication de nombreuses enzymes.Je viens de lire que ces noix peuvent être dangereuses.Une forte dose de sélénium peut également entraîner des nausées, des diarrhées, une fragilisation des ongles, une perte de cheveux et une fatigue.Ce minéral entre également dans la composition de protéines spécifiques des spermatozoïdes, de la prostate…content=vegetarien_ficheselenium) Pour plus de détails, voir plus bas à partir de « SELENIUM ».On retiendra qu’en matière de cancers, cataractes et aussi de maladies cardiovasculaires, il ne faut ni trop, ni pas assez de sélénium.A noter que trop ou pas assez de sélénium pourrait également jouer un rôle dans la survenue des cataractes.